Bienvenue dans ce nouvel article 🙂 !

Aujourd’hui on part dans les parcs nationaux hollandais en van.

J’espère que cet article vous plaira!

⇟ La carte des endroits où on est allés dans les parcs nationaux hollandais en van ⇟

Après Étretat, on est partis vers les Pays-Bas. Première fois pour moi, deuxième fois pour Bastien. Je ne connaissais pas du tout ce pays mais comme on y passait pour aller au Danemark, autant s’y arrêter. Étant donné, qu’on évite les grosses villes avec notre van, on s’est dit qu’on visiterait les parcs nationaux hollandais. On part donc en direction de Kinderdijk. 5h30 de route en traversant la Belgique. D’ailleurs, à l’heure où j’écris cet article, on est en octobre 2021 et nous n’avons pas eu de contrôle de pass sanitaire à la frontière belge ou hollandaise.

— Dimanche 12 Septembre 2021

On arrive à destination en fin d’après-midi.

On gare le van sur le parking juste à côté du site classé à l’UNESCO: les moulins à vent de Kinderdijk

;

Les moulins à vent de Kinderdijk

— Lundi 13 Septembre 2021

À 7h du matin, on sort du van pour aller explorer les lieux aux premières lueurs du jour. On enfile nos gros pulls, on prend les appareils photo et on y va! On voit déjà les belles couleurs au loin. Le must? Il n’y a PERSONNE. Le site ouvre à 9h mais il est accessible 24h/24h. Il y a plusieurs options pour visiter cet endroit: 

  • à pieds, comme nous, gratuit (on apprécie).
  • à vélo, le long des pistes cyclables très bien entretenues!
  • en bateau, payant (tickets ici). Il y a également des bus qui partent de Rotterdam.

En effet, ici, nous sommes proche de Rotterdam, à environ 15km. Kinderdijk est un petit village hollandais bien connu pour ses 19 moulins construits aux alentours de 1740. À l’époque, ils faisaient partis d’un système de gestion d’eau afin de lutter contre les inondations de la ville. Ces moulins sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997 et on comprend pourquoi. Il y en a des vraiment super jolis! Ce qui est intéressant à savoir c’est que 16 de ces 19 moulins sont habités! On peut également en visiter certains!

.

☪︎ Parc national de Lauwersmeer

Ensuite, l’après-midi on est partis plus au nord, au parc national de Lauwersmeer. Ce parc de 6000 hectares est réputé pour être propice à l’observation des oiseaux. En effet, tous les ans, plus de 100 espèces se reproduisent chaque année. Il a été créé artificiellement par l’homme en 2003 et a pris le nom de parc national afin de protéger la faune et la flore. Ici, il ya beaucoup de sentiers de randonnée et de longues pistes cyclables. 

Dark sky park 

Le parc de Lauwersmeer a le statut de Dark Sky Park ce qui veut dire que c’est l’un des endroits les plus sombres de la planète. De fait, on peut observer les étoiles à la nuit tombée. Il n’existe que 41 dark sky parks dans le monde

Une fois arrivés au parc national, il est midi, l’heure du déjeuner. On gare Georges dans les roseaux et on sort la table de pique nique. Le soleil brille et il fait plutôt bon. On avale notre salade composée avant d’aller faire un tour sur les nombreux sentiers et observatoires du parc, à la recherche des différentes espèces d’oiseaux.

.

Rencontre avec des vaches highland

Après de longues heures à se balader à pieds et en van dans ce grand parc national, on tombe sur des vaches écossaises. J’avais entendu qu’il y en avait ici et je voulais absolument en voir! Je les trouve magnifiques. C’est la race la plus ancienne enregistrée au monde! Il y avait un petit troupeau que j’ai pris plaisir à photographier!

.

⚓︎ Le village de Zoutkamp

En fin de journée, nous sommes allés dans le village de Zoutkamp, dans la province de Groningue toujours. J’ai adoré l’ambiance! Ce petit village de 1185 habitants (en 2019) est très paisible, se promener le long de l’eau est hyper apaisant! On est arrivés juste à temps pour le sunset et c’était vraiment hyper chouette! Je vous recommande de vous arrêter dans ce village! Des airs de Norvège…

Pour la nuit, on retourne au parc de Lauwersmeer pour observer les étoiles dans le dark sky park…

.

L’Île de Schiermonnikoog

— Mardi 14 Septembre 2021

Après une nuit dans la nature à observer les étoiles du parc de Lauwersmeer, on décide de prendre le ferry pour aller sur l’île de SchiermonnikoogOn ne va pas vous mentir, on a un peu galéré à comprendre comment fonctionnait les ferrys. Alors je vais l’expliquer ici! Le fait est que quand on est arrivés sur le sol néerlandais, et qu’on a voulu faire les courses dans une grande surface, nos 4 cartes bleus respectives ont été refusées. Les commerçants nous disaient qu’ils n’acceptaient pas les cartes visa ni mastercard. AH! (à prononcer avec l’intonation de Denis Brogniard dans Koh Lanta). On a pu retirer de l’argent sans frais avec notre carte bancaire boursorama (Je vous mets l’article qui explique quelle carte bancaire j’utilise à l’étranger pour ne pas avoir de frais). Mais pour le ferry c’était une autre histoire. 

Le ferry Lauwersoog – Schiermonnikoog

On arrive au port où il y a les départs de ferry. Il est 9h et il y a énoooormément de voitures. Ouais, on est pas les seuls. On voit déjà que le parking est payant. 6€ la journée. Pour certains ce n’est pas cher. Nous, on déteste payer les parkings! Mais genre vraiment. On retourne dans le parc de Lauwersmeer où nous étions garés pour la nuit. Et on va à pieds au port. Arrivés au port, impossible de payer nos billets de ferry sur la borne. On va pour les prendre sur internet et impossible: c’était déjà complet. Bon, que fait-on. En plus on voit qu’il y a deux tarifs, un pour un fast ferry et un pour un ferry normal. On se pose en face de l’eau et on se renseigne sur internet. Voici donc l’explication des différents tarifs de bateau pour la période de septembre (ça change au 1er octobre) :

  • fast ferry: 32.35€ l’aller/retour
  • fast ferry: 24.70€ l’aller et le retour en ferry normal (ce que l’on a pris)
  • ferry normal: 17.05€ l’aller/retour

Ce qu’il faut comprendre à propos du fast ferry: dès que tu prends un billet aller en fast ferry, tu payes un supplément de 7.65€ et tu as ton billet retour automatiquement. Si tu veux rentrer en fast ferry également, tu payeras un autre supplément de 7.65€. Le fast ferry met 20 minutes tandis que le ferry normal met 45 minutes. De plus, tu peux emmener ton vélo personnel dans le ferry normal mais pas dans le fast.

➤ Prends tes tickets ici.

.

L’île aux vélos

On arrive sur l’île après 20mn de ferry. À l’arrivée, il y avait des centaines de vélo à louer. Nous, on décide de marcher jusqu’au village pour pique niquer et louer des vélos là-bas. Sur cette île, on est entourés par la mer des Waddens qui s’étend jusqu’au Danemark (que l’on va retrouver plus tard donc!). On arrive dans le centre du village qui est vraiment super mignon. On trouve une location de vélo à 8€ la journée (si peu cher!). C’est parti pour une après-midi à sillonner les petites routes de l’île de Schiermonnikoog! C’est la plus petite île habitée des Waddens: 16km de long, 4km de large. En tout, on a mis 3h avec tous les stops photo et les repos sur la plage. Schiermonnikoog est classé parc national depuis 1989. 

Le Rif

Il y a une grande plage de sable fin qui s’étend du sud ouest au nord de l’île. C’est d’ailleurs la plus large de tous les Pays-Bas. Elle s’appelle le Rif et atteint parfois une largeur de 1.5km. Il faut donc marcher un peu sur la plage si on veut tremper les pieds dans la mer des Wadden. 

.

Groningue

Groningue est notre dernier spot aux Pays-Bas avant de franchir la frontière du Danemark. Il y a un quartier très chouette à voir ici: le  quartier de Boardwalk, Pierwoningen. On y trouve plein de maisons de toutes les couleurs au bord de l’eau, l’endroit est très cool!

.

J’espère que cet article t’a plu!
N’hésite pas à me suivre sur instagram pour toutes mes stories en direct (ou presque) et sur youtube.
 
 
Maëva ♥

Pour les commentaires, c'est par ici!