En Octobre 2016 je suis partie à Cuba pour une dizaine de jours. On voulait absolument visiter ce pays avec ma famille parce que l’on avait entendu parler que là-bas, on est plongés dans les années 50′, comme si le temps s’était arrêté…

© Toutes les photos ont été prises par mon frère Axel

.

⇟ Petite carte sur les endroits où on est allés ⇟

Le visa cubain

Pour voyager à Cuba il faut une carte de tourisme qui nous autorise à entrer sur le territoire. Elle coûte 27€ . Je te mets ici le lien pour commander ta carte.

.

Notre logement 4 ✧

Premièrement, je vais t’indiquer où nous logions. C’est l’un des seuls voyages de ma vie où j’étais dans un voyage organisé. C’est-à-dire que nous sommes allés chez un tour opérateur qui a TOUT réservé pour nous (même le visa!). Nous avions bien-sûr le choix quant aux hôtels mais c’était selon leur sélection à eux. Nous avions pris la pension complète (on n’avait pas le choix pour le coup) et étions logés à l’hôtel 4 étoiles Be Live Turquesa à Varadero. C’était un chouette hôtel avec une grande piscine, une salle de sport, plusieurs restaurants et la plage en face de nous. Nous étions dans des grandes chambres climatisées avec vue sur des palmiers. Sur la plage, on y retrouvait parfois des vendeurs de robes, bijoux, chapeaux… Cependant, on s’est rendus compte qu’ils ne venaient qu’à une certaine heure…l’heure où les vigiles venaient pour assurer la sécurité. Oui, oui, tu as bien lu: des VIGILES sur une plage! Cela m’a un peu étonné au début puis on a compris qu’ils étaient là pour réguler les marchands ambulants qui ne cesseraient de vouloir nous vendre leurs objets. Si tu voulais de l’aventure, c’est raté!

.

Péninsule de Varadero

Varadero est une péninsule de la commune de Matanzas situé sur la côte nord de l’île à 140km de la Havane. C’est principalement ici que l’on retrouve énormément d’hôtels et de touristes. Ce sont d’ailleurs principalement des touristes canadiens et européens.  On s’était renseignés pour louer une voiture et partir à la découverte de l’île mais on a vite compris que s’ils nous arrivaient le moindre pépin, on était mal. Bon, ok, on doit trouver une autre solution. Un matin, l’accueil de notre hôtel nous appelle via les téléphones de la chambre. Elle nous dit que notre guide nous attend pour nous présenter les excursions possibles. Mmmh ok, j’y vais! Il nous présente le catalogue avec tout plein d’excursions au départ de notre hôtel. Les prix variaient selon l’activité. Moi qui préfère l’aventure et l’organisation d’un voyage j’étais un peu déstabilisée. Allez, va pour une excursion à la Havane (quand même!) et un safari

Les bus hop on/hop off ‘Varadero Beach Tour’

Pour visiter Varadero, il y a un système de bus appelé Varadero Beach Tour qui propose ses services toute la journée en s’arrêtant aux principaux points d’intérêt et aux hôtels. On peut monter et descendre aux différents arrêts autant que l’on veut après avoir acheté un pass à la journée (5 cuc aller/retour). En haute saison, il y a également un bus qui fait une rotation la nuit.

.

La Havane

Le jour de notre excursion à la Havane, un gros bus climatisé est venu nous chercher devant l’hôtel. Quelques autres clients de l’hôtel sont montés. Nous étions regroupés par nationalité. Tous les touristes présents dans notre bus parlaient donc français (même le guide cubain). Après avoir fait tout le tour de la péninsule pour récupérer des touristes (c’était super long!), nous voilà partis vers la capitale. 140 kilomètres plus tard on y est! De suite, on voit d’anciennes voitures américaines de toutes les couleurs! La Havane, c’est le centre économique et culturel de l’île et la plus grande des Caraïbes. 

Il existe des visites gratuites de la ville, si tu veux en savoir plus clique ici!

La vieille Havane

La Habana Vieja est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est le plus grand centre-ville colonial d’Amérique latine. De plus, son architecture coloniale espagnole est restée préserver du modernisme. Ses bâtiments couleurs pastel délavés par le soleil et l’air marin font penser que la ville est plongée dans les années 50. Cependant, certains coins de la vieille Havane non restaurés sont dans un état de délabrement avancé. Ceci reflète les difficultés économiques de l’île depuis 1962, dû essentiellement à l’embargo imposé par les USA. Les travaux de restauration ont été entrepris par Eusebio Leal Spengler qui a voulu redonner de la vitalité et la beauté d’antan. 

.

Le Capitole

Après, on est passés à côté du Capitole, dénommé ainsi en référence au capitole de Washington aux Etats-Unis (et puis il lui ressemble!). Il était auparavant le siège du gouvernement avant la révolution de 1959. Il a été construit de 1920 à 1929, mobilisant des milliers d’ouvriers.

Les forteresses de la Havane

Pour défendre la ville contre les envahisseurs (corsaires ou Anglais), les Espagnols ont construit une série de forteresses. La plus célèbre d’entre elles est le Fort El Morro, que l’on a visité. Il se trouve face à la vieille Havane. Au XVIème siècle, les pirates et corsaires sont une menace permanente pour les colonies des Caraïbes. Le fort El Morro est alors construit pour protéger La Havane de ces raids incessants. De plus, le phare est le plus ancien de Cuba et est toujours aujourd’hui un de ses symboles. 

Le Palacio de los Capitanes Generales

Situé sur la Plaza de armas, cette architecture baroque abritait l’ancien palais de résidence du gouverneur de Cuba avant d’être converti en Palais présidentiel en 1902, puis d’accueillir l’hôtel de ville en 1920. Aujourd’hui c’est le musée de la ville  où l’on peut retrouver de nombreux objets de collection. 

Ensuite, on est allés déjeuner au restaurant « los doce apostoles« .

.

Safari en jeep

Ensuite, place à notre deuxième excursion du voyage: le safari en jeep! Cela nous permettait de visiter la campagne cubaine avec plein d’activités dans la journée. Après être montés à bord de notre jeep, on part direction des champs de canne à sucre et autres plantations et on traverse des petits villages. À chaque village que l’on traversait, on voyait des petits enfants nous faire coucou! On s’est ensuite arrêtés à l’endroit où nous aurions du faire du snorkelling mais la météo ne le permettait pas. Puis, on s’est dirigés vers une petite ferme familiale avec plein d’animaux (malheureusement pas tous en bonne santé…). Ensuite, pause déjeuner dans un délicieux restaurant. 

Rio Caminar

On conduit à travers Matanzas puis on arrive à Rio Caminar où un spectacle d’indigènes nous a été présenté. Puis, on est montés à bord d’une barque de 4 personnes pour une visite de 30 minutes sur le Rio Caminar. Cette rivière fait 19 kilomètres. 

Grotte Saturno

En voyage j’ai deux passions: les cascades et les grottes (oui c’est pour ça que j’ai choisi cette excursion!). C’est pour cela que l’on est allés visiter la grotte Saturno à environ 20km de Varadero. J’ai beaucoup aimé cette grotte aux eaux cristallines d’un bleu nuit. En plus, on peut s’y baigner! 

.

J’espère que cet article t’a plu!


Ce voyage a été un peu différent de ce que j’ai l’habitude de faire notamment parce que c’était l’une des seules fois où nous avions réservé un voyage tout organisé. D’ordinaire je préfère l’aventure et j’organise tout moi-même. Cependant, Cuba est une île très très contrôlée et vit principalement de son tourisme. C’est pour cela que nous autres, touristes, sommes très importants pour l’économie. Si c’était à refaire une deuxième fois, je louerai une voiture pour visiter toute l’île et je ne resterai pas à l’hôtel toute une journée. Je pense d’ailleurs que l’une des choses incroyables à faire est de dormir chez l’habitant. Ce voyage a été un bon moyen de se détendre tout en visitant la Havane et un peu la région autour de l’hôtel. La mer y est chaude et certains décors sont magnifiques et atypiques. Finalement, j’ai trouvé que cette île était réellement plongée dans les années 50, ce qui offre encore plus d’authenticité!


 
N’hésite pas à me suivre sur instagram  et sur youtube.
 
Maëva ♥

Pour les commentaires, c'est par ici!