Bienvenue dans ce nouvel article. Si tu me suis sur instagram, tu as dû voir que j’étais sapeur-pompier volontaire nageur sauveteur sur les plages de Menton, à côté de Monaco. J’ai eu quelques petites questions à ce sujet alors j’écris cet article pour y répondre! Je t’explique ici le procédé pour d’abord être sauveteur. Ensuite je parlerai de l’intégration dans le corps des sapeurs-pompiers (puisque c’est un peu différent). 

© Toutes les photos ont été prises par mon ami Thomas Joubert.

Je te parle ici de ma propre expérience avec le SDIS06 (service départemental d’incendie et secours des Alpes Maritimes (06). Cela peut peut-être être différent selon le département. 

Je te parle en détail des diplômes qu’il faut avoir:

Le BNSSA

Le PSE1

Le SBAN

Le PSE2 

.

Étape numéro 1: Passer le BNSSA et le PSE1

Le BNSSA est le Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique. C’est un brevet national français. Il te permet de surveiller les piscines à accès gratuit (hôtel/camping) et à accès payant, les plans d’eau, les plages publiques ou privées et d’assister certains maîtres nageurs sauveteurs (MNS) dans le cadre de la surveillance de baignade à accès payant. En aucun cas, le BNSSA a le droit de donner des cours de natation (parce qu’il n’est pas formé pour ça). C’est une formation payante qui est dispensée par plusieurs organismes en France et pour une durée différente (je m’explique juste en dessous):

Je te mets le lien ici de la croix blanche où tu pourras trouver la formation que tu recherches dans quelques départements proposés.

Durée de la formation: variant d’une semaine (ce que j’ai fait) à un semestre (6 mois).

Les formations BNSSA ne sont pas toutes de la même durée. En effet, si tu es bon nageur tu n’auras pas besoin de six mois pour t’entraîner aux épreuves aquatiques. De plus, cela dépend des organismes qui proposent une formation plus ou moins longue. C’est donc à toi d’évaluer ton niveau pour juger le temps nécessaire dont tu auras besoin pour réussir. 

Le tarif: 580€ tout compris (avec mon organisme).
L’organisme: j’ai choisi Jeunesse et Avenir à Paris.

Je ne viens pas de région parisienne mais j’avais à ce moment là de la famille qui pouvait m’héberger gratuitement. J’ai passé la formation BNSSA et PSE1 dans la même semaine. Nous nagions tous les matins pour s’entraîner aux épreuves piscine puis nous avions des cours de secourisme (PSE1) une partie de la matinée + l’après-midi. À la fin de la semaine, on passait notre examen PSE1.

Le PSE1

Le PSE1 est un diplôme de Premiers Secours en Équipe de niveau 1. On y apprend tous les gestes de premiers secours en équipe:

  •  réaliser un bilan
  • adapter son comportement à la situation ou à l’état de la victime (noyade, accident de plongée,…)
  • assurer une protection immédiate, adaptée et permanente, pour lui-même, la victime et les autres personnes des dangers environnants.
  • assister des équipiers secouristes, lors de manœuvres d’immobilisation, de relevage ou de brancardage.
  • victime d’une obstruction des voies aériennes ; 
  • ayant perdu connaissance ;
  • victime d’un saignement abondant ;
  • en arrêt cardiaque ; 
  • présentant un traumatisme des membres ou de la peau.
  • victime d’une détresse respiratoire, circulatoire ou neurologique ; 
  • présentant un malaise ;

Pendant la formation PSE1, il y a bien-sûr la partie théorique mais également la pratique. En effet, lors de l’examen, le jury nous évaluera sur la réalisation de l’ensemble des techniques et notre aptitude à reconnaître les signes d’un des cas médicaux étudiés. 

Ce diplôme du PSE1 sera à recycler tous les ans (la réglementation en secourisme change très très souvent et c’est dans notre devoir de nous mettre à jour). Sans ce recyclage tu ne pourras plus travailler. Anticipe bien pour ne pas te retrouver sans travail!

.

L’examen du BNSSA

Une fois l’examen du PSE1 passé, j’ai été convoquée un mois après à Paris pour passer les épreuves piscines et le QCM.

✧ L’épreuve QCM 

C’est la première épreuve que l’on a passé. C’est un QCM de 40 questions (on peut s’entraîner chez nous sur une plateforme en ligne entre la formation et l’examen). Sur les 40 questions, il faut 30 bonnes réponses. Il porte sur des questions de:

  • connaissances du milieu, 
  • organisation de la sécurité, 
  • organisation administratives,
  • diplômes, compétences et obligations,
  • surveillance et sécurité des activités spécifiques,
  • conduites à tenir en cas d’accident – premiers secours.

Honnêtement, si tu travailles ce QCM régulièrement à la maison, il est très très simple. J’ai eu 40/40 à ce premier test. Cette épreuve est éliminatoire si tu n’as pas minimum 30/40.

Ensuite, on se met à l’eau!

✧ Le 100m apnée

Cette épreuve est également éliminatoire. Elle consiste à 25m nage libre / 2x25m avec 15 mètres d’apnée / aller chercher un mannequin au fond de la piscine/ 25m remorquage du mannequin. Le parcours doit être réalisé en moins de 2mn40. De plus, aucun matériel (pince-nez, tuba, lunettes, palmes) n’est autorisé.

✧ Le 250m PMT

Cette épreuve consiste à nager un 200 mètres palmes-masque-tuba (PMT) enchaîné avec un 50 mètres remorquage mannequin. Le chrono partira quand tu seras sur le bord avec tes palmes-masque-tuba dans la main. Tu devras réaliser moins de 4min20 pour l’enfilage du matériel + les 250m.

✧ Le secours à personne

Pendant cette dernière épreuve n’est autre qu’un sauvetage d’une victime dans la piscine. Lorsque le candidat s’approche de la victime, celle-ci va simuler une situation de détresse. Le candidat devra alors effectuer les manoeuvres apprises pendant la formation: se dégager de la victime, la remorquer jusqu’au bord, la sortir de l’eau (sans l’échelle), verifier ses fonctions vitales, faire le bilan et rendre compte au jury. Cette épreuve se fait en short/tee shirt. Le matériel (lunettes, pince-nez, palmes, tuba) n’est pas autorisé. 

Résultats

Avec l’organisme Jeunesse et Avenir en 2013, nous avions eu nos résultats juste après toutes ces épreuves. Une fois que tu as réussi ton PSE1 et ton BNSSA tu peux travailler en piscine et en plan d’eau. Comme je l’ai expliqué plus haut, le PSE1 est à renouveler une fois par an. Le BNSSA quant à lui a une durée de cinq ans et doit également être recyclé.

Le recyclage

Le recyclage PSE1 dure une journée et est payant (le prix dépend de chaque organisme. Pour ma part je paye 60€). On revoit tous les différents modules et leurs changements, si il y en a eu. 

Celui du BNSSA dure une soirée. Il regroupe les épreuves parcours de sauvetage de 100 m et assistance à personne en difficulté. Pour ma part je l’ai recyclé en 2018 et j’ai payé 150€.

Pour travailler en tant que pompier volontaire nageur sauveteur sur les plages de Menton, il faut rajouter deux diplômes:

.

Étape numéro 2: Passer le SBAN

Pour travailler en tant que SPV nageur sauveteur à Menton j’ai suivi une formation de trois jours: Surveillance de Baignades et d’Activités Nautiques propre au Service Départemental d’Incendies et de Secours des Alpes-Maritimes après avoir été sélectionnée pour faire ce stage. C’est après ce stage que nous allons savoir si on est pris pour la saison d’été. 

On passe des épreuves physiques:

– Tractions ;
– Gainages ;
– Luc léger ;
– Souplesse ;
– Vitesse et coordination sur 5 mètres.

Une épreuve théorique:

– La réglementation et l’organisation administrative chez les sapeurs-pompiers ;
– Des notions d’incendies (extincteurs, types de feux…) ;
– Présentation des systèmes de transmission et des moyens de communication ;
– Des notions juridiques concernant la surveillance des baignades.

Des épreuves pratiques:

– Manœuvres et techniques sur plan d’eau 
(techniques de sauvetage avec filin, nage avec palmes sur 1500m et 
techniques d’abordage de victimes avec paddle, approches avec le vecteur nautique, bay watch…).

Tu trouveras toutes les infos sur le site du Service Départemental d’Incendie et de Secours du 06 (SDIS06).

.

Étape numéro 3: La visite médicale 

À l’issue du stage on a reçu un mail nous indiquant si nous étions pris pour la saison d’été 2020. On a été convoqués peu avant la saison d’été, fin juin pour passer une visite médicale sur Nice. On effectue plusieurs tests: audition, vue, vérification des vaccinations (certains vaccins comme l’hépatite B sont obligatoires)… Le médecin nous donne une attestation comme quoi nous sommes aptes.

Étape numéro 4: Passer le PSE2

Entre la fin du SBAN et le début de la saison, nous devions travailler les modules du PSE2 (premiers secours en équipe de niveau 2) sur une plateforme en ligne. On a ensuite eu une formation de 2 jours de PSE2 (nous n’avons pas payé cette formation qui est normalement payante).

Nous voilà prêts à travailler en tant que sapeur pompier volontaire nageur sauveteur! Le secteur que j’ai surveillé était donc Menton/Roquebrune Cap Martin. Il regroupe 8 postes de secours, 11 chaises miradors, environ 30 saisonniers. 

J’espère que cet article t’a plu! N’hésitez pas à me suivre sur instagram et sur youtube.
 
Maëva ♥

✏ Tu peux également aller voir mon article sur les Alpes Maritimes et voir où je suis allée pendant mes jours off.

Pour les commentaires, c'est par ici!