✏ Étape précédente au parc national de Arches et Canyonland.

⇟ Ma vidéo youtube sur Monument Valley ⇟

Monument Valley

À cheval entre l’Arizona et l’Utah, Monument Valley est une réserve indienne gérée par la plus grande communauté d’indiens: celle des Navajo. Cette tribu vit dans des petites maisons appelées « hogan » que vous pouvez d’ailleurs louer pour une nuit si vous le souhaitez et vivent d’agriculture, d’élevage de moutons et de la vente d’objets artisanaux. J’ai d’ailleurs acheté un petit dream catcher très mignon pour $10. Vous trouverez des petits stands à plusieurs points de vue tout au long du parc. Monument Valley n’est pas une vallée mais un plat pays entrecoupé d’impressionnantes roches rouges atteignant parfois 300 ou 400 mètres. Ce parc n’étant pas géré par National Park Service, le pass America The Beautiful ne fonctionne pas et vous devrez vous acquittez des $20 par véhicule (4 personnes).

Sècheresse et premiers habitants

En raison du manque d’habitat, la faune de Monument Valley est plus rare que dans les parcs voisins du Colorado. En raison de l’extrême sécheresse, vous ne verrez que très peu d’arbres dans la région. Pensez donc à bien prendre de l’eau, lunettes de soleil et des vêtements respirants. Vous verrez des décors absolument magnifiques, où le célèbre réalisateur John Ford y a tourné de nombreux westerns. Les premiers habitants de ces lieux mystiques s’appelaient les Anasazis. Ils vivaient en parti de la chasse. Ils ont quitté la vallée au XIVème siècle après y avoir cultivé la terre et élevé du bétail pendant plusieurs générations. 

Le parc

Vous verrez que les petites routes du parc sont très poussiéreuses et cabossées. Les véhicules de location ne sont pas trop recommandés puisque cela pourrait faire crever vos pneus. Vous pouvez louer des sortes de jeep avec un guide touristique, ou bien faire du cheval au John Ford’s Point. Le parc se fait assez rapidement et forme une boucle: ce qui fait que vous ne repasserez pas deux fois au même endroit. De plus, il n’y a que très peu de routes où vous croiserez un autre véhicule, ce qui facilite la conduite lorsque la route est escarpée.

La tribu des Navajos

Les Navajos appellent ce parc « la vallée des rocs ». Ces formations rocheuses sont le résultat d’un long processus de mouvement de sol et d’érosion. Au fil des années, des sédiments s’y sont déposés pour par la suite s’y transformer en roche. L’eau et le vent continuèrent le travail en y taillant ces buttes.

J’espère que cet article vous a plu! N’hésitez pas à me suivre sur instagram et sur youtube.
 

Maëva ♥

✏ Suite du voyage à Page, Horseshoe Bend et Grand Canyon. 

2 comments

Pour les commentaires, c'est par ici!